• 1766 visits
  • 25 articles
  • 389 hearts
  • 682 comments

Les enfants de la pireterie, chapitre 2 : Bienvenue à PMR's High Luna ! 07/01/2018

Les enfants de la piraterie chapitre 2 :
Bienvenue à PMR's High Luna !
 
Il est possible que certains d'entre vous n'aient pas deviner qui était le rejeton de qui -ce qui n'est pas très probable- laissez moi donc éclairer votre lanterne. William est le fils de Smoker, Scarlett la fille de Zoro, Gray le fils d'Ace, Luna la fille de Luffy, Sascha le fils de Law, Olivia la fille de Sabo et enfin Marc le fils de Marco (originalité quand tu nous tiens...). Il y a également de nouveaux personnages qui vont faire leurs apparitions dans ce chapitre mais je vous laisse deviner qui sont leurs parents ~
 
Les enfants de la pireterie, chapitre 2 : Bienvenue à PMR's High Luna !
 
Jeudi 3 Septembre 14h10
 
Après un petit peu plus de 6h de voyage, nos héros sont enfin arrivés à leur école : PMR's High, la seule école au monde où les enfants des pirates connus, des soldats de la marine et des révolutionnaires sont mélangés et où ils s'entendent à merveille ; même s'il y a parfois quelques tentions. Luna, fille aînée de Monkey D. Luffy faisant son entrée à PMR's High pour sa première année, fut émerveillée de l'immensité du terrain ou se dressait sa nouvelle école. Quand le train arriva au sein de l'établissement, il s'était arrêté dans une gare souterraine où les élèves ont dû remonter en empruntant un long tunnel. Ils ont alors était répartis en trois groupes : les premières années, les lycéens -qui ont d'ailleurs été séparés en plusieurs groupes (2es, 1er et terminal)- et les collégiens -même chose que pour les lycéens-. Les petits nouveaux doivent passer par la visite complète de l'établissement et l'émerveillement dont Luna faisait preuve à l'égard de celui-ci était plus que compréhensible. Le bâtiment principal comportait quatre étages, l'aile gauche abritait le collège et l'aile droite le lycée tandis qu'au centre se tenait la cantine. Derrière, il y avait quatre autres bâtiments, les dortoirs, se tenant face à face. Ceux de gauche étaient accolés et étaient réservés aux garçons face à ceux des filles, à droite. Il y en avait un cinquième qui était celui des professeurs dans le fond qui ne se voyait pas beaucoup car il était caché par un immense arbre qui se trouvait au milieu des cinq bâtiments, entouré de plusieurs bancs. Apparemment un petit coin tranquille destinait aux élèves. À l'est du bâtiment comportant les différentes salles de classe se trouvait un grand gymnase ainsi que des terrains de basket et de foot juste à côté. Du côté ouest, il n'y avait que la partie administration de cet endroit et au centre de tout cela, une grande et magnifique fontaine faisait couler son eau entourée de plusieurs paquets de fleurs ravissantes.
 
Près de la fontaine, un garçon du même âge que Luna aux cheveux verts et aux magnifiques yeux jaunes cueillait des lys. Se sentant observé, il releva la tête laissant apparaître les deux traits noirs proches de son ½il droit et il sourit à la brune.
 
 
Les enfants de la pireterie, chapitre 2 : Bienvenue à PMR's High Luna !

 
Il se releva avec son bouquet dans les mains et se dirigea vers elle son beau sourire étirant continuellement ses lèvres.
 
- Salut, je m'appelle Adam !
 
- Heu... salut. Répondit-elle hésitante ne s'attendant pas à ce qu'il lui adresse la parole. La brune serra la main qu'il lui tendait. Mon nom à moi c'est Luna.
 
- Ravi de te rencontrer !
 
- Moi de même ! Tu aimes les fleurs ?
 
- Ho heu... oui je m'en occupe quand j'ai du temps entre les cours, on m'a proclamé co-jardinier de l'école.
 
- Entre les cours ? Mais... la rentrée est aujourd'hui non ?
 
- J'ai eu de très mauvaises notes l'an dernier à l'école primaire et ceux qui ont des lacunes font leur rentrer une semaine avant les autres pour pouvoir les combler. Du coup, quand j'ai du temps j'arrose les fleurs et le grand arbre. Je sais que ça paraît stupide et ridicule pour un garçon mais... Il rougit en se grattant l'arrière du crâne. J'aimerais bien devenir fleuriste.
 
- Tu rigoles ou quoi . Moi je trouve ça super !
 
- H-Ha bon ? Mon père me répète sans arrêt que c'est une perte de temps et que c'est un truc de fille...
 
- Sans vouloir te vexer... Ton père est un idiot.
 
- Ha Ha oui je sais. Mais je le comprends, tous les pères s'attendent à ce que leurs enfants deviennent des légendes, un exemple pour tous... et moi je rêve de devenir fleuriste.
 
- Hé bien, le mien me dis toujours « fais comme bon te semble, trésor, tu es libre après tout ».
 
- Tu en as de la chance !
 
- Un peu de silence s'il vous plaît les enfants. Rapprochez-vous, je vais vous expliquer comment ça va se passer.
 
Une femme aux cheveux courts, la quarantaine, venait de prendre la parole, essayant d'attirer l'attention des premières années.
 
- Bon ben... je vais devoir te laisser.
 
- Tu ne viens pas faire la visite avec nous .
 
- Non, étant arrivé la semaine dernière j'ai déjà fait le tour du bâtiment et puis... je dois ranger mon bordel dans la chambre, j'aimerais accueillir mon nouveau coloc convenablement. Il prit l'un des nombreux lys que comportait son bouquet et le tandis à sa nouvelle amie. Tiens, c'est pour toi.
 
- Ho merci beaucoup !
 
- Prends ça comme un cadeau de bienvenue et aussi en guise d'amitié... à la prochaine !
 
Après un bref « à plus tard » Adam contourna le bâtiment principal pour rejoindre les dortoirs avec entrain. Elle se rapprocha de la femme qui les avait appelés quelques minutes plus tôt. Elle avait de longs cheveux bruns, très fins et des petits yeux en amande couleur chocolat. Elle sourit aux nouveaux élèves, à présent regroupés autour d'elle.
 
- Bienvenus chers élèves à PMR's High ! Mon nom est Béatrice mais je vous prierais de m'appeler madame. On m'a chargé de vous accueillir convenablement au sein de l'établissement, nous allons donc commencer la visite par le bâtiment scolaire.
 
Elle entra donc à l'intérieur suivie par les nombreux étudiants qui commençaient déjà à bavarder et à faire connaissance pour certains. L'intérieur était encore plus impressionnant que l'extérieur, rien que le rez-de-chaussée du bâtiment était un vrai labyrinthe.
 
- Comme vous pouvez le voir, cet étage est réservé aux casiers des élèves, à certaines salles de classe spécifiques ainsi qu'à la vie scolaire et au bureau du directeur sans oublier celui du CPE. Les clés de vos casiers respectifs ainsi que vos emplois du temps vous seront remis plus tard dans la journée.
 
Après la visite, ils revinrent près de la fontaine afin qu'ont leurs distribuent cartes et autres formalités ainsi qu'une brève explication sur les règles de l'établissement. Ainsi, ils savaient à présent qu'il y avait un terrain de tir à l'arc et que les combats et entraînement aux sabres se passaient au gymnase. Hé oui, cette école n'est pas comme les autres. Étant des enfants de criminels très recherchés pour certains, le directeur à mis en place un système qui permet aux élèves d'apprendre à se battre à l'aide des clubs pouvant les aider. Ce n'est bien sur pas obligatoire mais vivement recommandé. On leur a également expliqué qu'ils rentreraient chez eux pendant les vacances et qu'ils étaient libres de sortir en ville le week-end ou à la fin des cours.
 
- Une dernière chose à propos des règles de l'établissement, il est formellement interdit de mener des expériences louches sur les élèves ainsi que sur les animaux de laboratoire présents ici et de foutre le feu ou d'essayer d'exploser l'école. On évite également d'égorger son compagnon de chambre. Il y a un psychologue pour vous aider si vous le souhaitez.
 
- C-C'est déjà arrivé ? Demanda l'un des élèves, inquiet.
 
La femme soupira en se remémorant les multiples conneries qu'avaient faite certains élèves.
 
- Malheureusement oui... Mais n'ayez pas peur ! Cette année, il ne se passera rien de tel, tout est sous contrôle. Bref, je vais vous appeler un par un. À l'entente de votre nom, vous allez vous approcher et je vous donnerai votre carte d'étudiant qui vous permettra d'avoir accès à votre chambre et à la cantine, votre emploi du temps, vos manuels, les codes de vos casiers que vous allez devoir reconfigurer et votre numéro de chambre. Vos valises y sont déjà vous pourrez donc vous installez tranquillement.
 
Béatrice donna le nécessaire aux élèves à tour de rôle et ils partirent donc dans leurs chambres respectives puis, vint enfin le tour de Luna.
 
- Monkey D. Luna
 
Autour de la brune, des chuchotements retentirent. Les autres élèves de son âge parler d'elle en bien et en mal alors qu'il ne la connaissait même pas. « Monkey D. Luffy a des gosses . », « Je croyais qu'il était mort... », « Beurk Nan mais tu l'as bien regardé cette nana ? », « Elle pète plus haut que son cul celle-là c'est obligé », « Elle n'a pas l'air méchante », « son père est un crétin, je la plains sincèrement », « C'est la cousine de l'autre abruti de Gray non ?».
 
Elle s'avança en serrant les poings, les yeux rivés vers le sol. Quand elle releva la tête, Béatrice la toisait du regard puis, après un moment, l'adulte lui sourit d'un air désolé.
 
- Ne fais pas attention, ce genre de choses t'arrivera souvent au cours de ta scolarité. Si tu te comportes bien, tout va s'arranger et rassure toi ils ne sont pas tous comme ça.
 
- Merci... Fit-elle souriante en saisissant les documents qu'elle lui tendit.
 
- De rien ma grande. Ta chambre est le numéro 34 du dortoir 2, au 3e étage. Le numéro de ton casier est le 12 et le code est noté sur un papier que j'ai glissé dans ton manuel d'histoire.
 
- Merci beaucoup madame.
 
Elle sourit et partit donc en direction de sa nouvelle chambre, impatiente de voir avec qui elle sera. En route, elle n'avait croisé personne qu'elle connaissait. Elle arriva devant la porte de la chambre numéro 34, les murs de cet étage étaient peints de plusieurs nuances de roses. Elle inséra sa carte d'étudiante prévue à cette effet et la porte s'ouvrit.
 
- Bienvenue fillette !
 
La demoiselle qui était installée sur le lit de droite portait un haut kaki et un short. Ses longs cheveux rose bonbon lui arrivaient jusqu'à la poitrine et ses yeux étaient d'un vert tellement clair qu'ils semblaient transpercer son âme. Elle paraissait légèrement plus âgée de trois ou quatre ans peut-être.
 
 
Les enfants de la pireterie, chapitre 2 : Bienvenue à PMR's High Luna !

 
- Je m'appelle Raman, ravie de te rencontrer. C'est quoi ton p'tit nom à toi ?
 
- Heu... Je m'appelle Luna. Je viens d'arriver dans cette école, je ne sais pas trop comment ça se passe et...
 
- Épargne moi ton blabla inutile s'il te plaît... Tu es en sixième pas vrai ? Et bien dans ce cas, encore une fois... Bienvenue à PMR's High Luna !
 
A SUIVRE